recuperation-eaux-pluieMaison & Jardin 

La récupération des eaux pluviales pour un équipement économique, écologique et pratique

La récupération d’eau de pluie présente des avantages écologiques et économiques. Elle s’inscrit dans la logique du développement et des démarches environnementales durables. En effet, 54 % de nos besoins domestiques ne nécessitent pas d’eau potable comme l’arrosage du jardin, l’alimentation des w.c., le nettoyage du sol ou encore le lavage des voitures. Il suffit que l’eau de pluie soit correctement filtrée et bien stockée avec un récupérateur pour faire des économies, surtout que l’eau potable se fait rare et chère.

Pourquoi récupérer de l’eau de pluie ?

• Les avantages économiques :
Avec la hausse du prix de l’eau potable, on prédit au minimum une augmentation de 10 % de son prix dans les 10 années à venir.

En moyenne, une personne utilise 150 l d’eau par jour soit 55 m³ d’eau par an. La facture annuelle d’une famille de 4 personnes en eau est de 450 € dont environ un tiers est dû au fonctionnement des toilettes. En moyenne selon la récupération et la consommation, vous pouvez économiser jusqu’à 50 % de votre facture d’eau annuelle.

L’eau de pluie n’est pas calcaire, elle permet donc d’économiser sur les produits d’entretien, notamment si vous l’utilisez pour les toilettes et pour laver les linges (sous réserve de dispositif et de traitement adaptés). Plus besoin de produits anticalcaires, d’anti-détartrant et d’entretien des canalisations.

N’oubliez pas qu’installer une récupération d’eau de pluie donne une plus-valeur à votre bien, car c’est un investissement durable.

Elle permet également de ne pas être impactée par les restrictions d’utilisation d’eau.

• Les avantages écologiques :
Avec les économies en produit d’entretien, vous préservez également la nappe phréatique de produit polluant.

La récupération d’eau de pluie préserve une partie des réserves d’eau douce qui ne sont pas intarissables.

C’est également un moyen de limiter la saturation des stations d’épuration et d’assainissement.

Restriction et réglementation de la récupération d’eau pluviale

D’après le Code civil, l’utilisation de l’eau de pluie est strictement interdite à la consommation. Il est donc interdit de l’utiliser pour préparer et conserver les aliments, pour laver la vaisselle et pour l’hygiène. Cependant, si la qualité de l’eau ne présente aucun danger pour la santé et sur la propreté des produits alimentaires, l’eau non potable peut être utilisée pour certains usages domestiques.

La réglementation est également très restrictive, car l’eau captée par la toiture doit faire l’objet de filtration performant et doit circuler dans une canalisation isolée du circuit d’eau potable avec l’annotation « eau non potable ».

Vous devez faire une déclaration à la mairie avant de vous équiper. Vous devez également faire une déclaration pour l’utilisation du réseau public d’assainissement et installer un compteur pour estimer le volume d’eau rejeté, ce qui donne lieu à une redevance.

Il est impératif d’entretenir annuellement le système de filtration de cuve, et de tenir à jour le carnet sanitaire de l’installation.

Les agents publics doivent avoir libre accès aux visites et contrôles des installations.

Prenez le temps de vous informer sur les questions techniques et réglementaires afin que votre installation vous apporte satisfaction.

Related posts

Leave a Comment